Les critères et l’ordinaire de la norme

Pascal Richard

Abstract


“Le droit est ce que le droit considère comme du droit”: cette définition circulaire, qui permet bien de structurer un discours de droit et d’engager une axiomatique du droit, ne dit rien pourtant sur le droit et sur ses éléments constitutifs. L’auteur, en partant de l’analyse du contentieux juridique, réfléchi, à partir de Wittgenstein et de Cavell, sur l’arrière-plan des critères qui s’attachent au droit en tant que “forme de vie”. Ces critères peuvent toujours être remis en question: il est donc nécessaire de se confronter avec une incontournable perspective sceptique. En critiquant la perspective fondée sur la normativité des concepts, l’auteur propose d’adopter un réalisme pragmatique interne et incarnée, fondé sur l’idée que ce sont plutôt les critères sur lesquels les sujets s’accordent dans la “conversation de la justice” qui nous permettent de comprendre notre engagement dans les normes et dans le langage.


Keywords


concept de droit; normativité; forme de vie; critères; pragmatisme incarné; Stanley Cavell

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.13128/Phe_Mi-22428


  Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)

 
Firenze University Press
Via Cittadella, 7 - 50144 Firenze
Tel. (0039) 055 2757700 Fax (0039) 055 2757712
E-mail: info@fupress.com